Les différents types de fenêtres

Prix fenêtre

En termes de fenêtres, les combinaisons sont vraiment multiples, ce qui peut d’ailleurs compliquer le choix lors de la phase de réflexion avant les travaux. Pourtant, il est plutôt simple de les catégoriser, selon trois domaines.

Le matériau utilisé

Trois matériaux principaux servent à construire le châssis de la fenêtre.

  • Le PVC : Probablement le plus utilisé, il présente à la fois l’avantage d’être performant, que ce soit au niveau de l’isolation thermique comme de l’isolation acoustique, tout en étant très abordable.
  • L’aluminium : S’il est en théorie moins performant que le PVC ou le bois en matière d’isolation, il est quand même considéré comme un bon matériau pour les fenêtres. Moins cher que le bois, il est en plus le plus durable.
  • Le bois : Champion en termes d’isolation thermique, il est également excellent pour protéger des bruits extérieurs. Et contrairement aux idées reçues, il ne nécessite pas un entretien contraignant. Reste son prix, plus élevé que les autres matériaux.

La forme de la fenêtre

Selon l’endroit choisi, il existe plusieurs types de fenêtres, dont la forme, la taille et le rôle varient.

  • La fenêtre droite : Fenêtre classique installée sur n’importe quel mur du logement, elle peut être double, coulissante, à la française, oscillo-battante, etc…
  • La porte-fenêtre : Généralement installée côté jardin, c’est une porte vitrée qui dispose de deux vantaux séparés.
  • La baie vitrée : Coulissante et beaucoup plus grande que la porte-fenêtre, elle permet de faire entrer la lumière et d’avoir une vue appréciable sur l’extérieur.
  • La fenêtre de toit : Elle sert à amener de la lumière naturelle dans les greniers aménagés ou dans les pièces présentant une sous-pente.

Le vitrage

Servant de rempart thermique et sonore entre l’intérieur et l’extérieur, il va du simple au triple.

  • Le simple vitrage : Ancien et assez inefficace, il ne protège pas vraiment le logement et laisse rentrer le froid et les bruits.
  • Le double vitrage : Indispensable pour une bonne isolation, il s’est imposé depuis quelques décennies comme le vitrage incontournable pour les fenêtres.
  • Le triple vitrage : Technologie plus récente, il présente une meilleure isolation thermique, et convient parfaitement aux logements basse consommation.

Combien coûte une fenêtre ?

Pour estimer le prix d’une fenêtre, il faut surtout mettre en relation le matériau choisi et le type de fenêtre qui doit être installée. Généralement, les prix ci-contre s’appliquent pour du double vitrage. Pour du triple vitrage, les tarifs augmentent de 50% à 80% environ.

Pour une fenêtre en PVC, il faut compter entre 120€ et 1 500€.

  • Entre 120€ et 500€ pour une fenêtre droite.
  • Entre 500€ et 1 000€ pour une porte-fenêtre.
  • Entre 600€ et 1 200€ pour une baie vitrée.
  • Entre 350€ et 1 500€ pour une fenêtre de toit.

Pour une fenêtre en aluminium, il faut compter entre 350€ et 1 500€.

  • Entre 350€ et 600€ pour une fenêtre droite.
  • Entre 700€ et 1 200€ pour une porte-fenêtre.
  • Entre 700€ et 1 500€ pour une baie vitrée.
  • Entre 350€ et 1 500€ pour une fenêtre de toit.

Pour une fenêtre en bois, il faut compter entre 200€ et 2 000€.

  • Entre 200€ et 800€ pour une fenêtre droite.
  • Entre 500€ et 1 500€ pour une porte-fenêtre.
  • Entre 600€ et 2 000€ pour une baie vitrée.
  • Entre 350€ et 1 500€ pour une fenêtre de toit.

Pour une fenêtre en double vitrage, il faut compter entre 100€/m² et 300€/m².

Pour une fenêtre en triple vitrage, il faut compter entre 200€/m² et 500€/m².